Saravah : le Forum

Ecole de samba
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Saravah : Ecole de Samba de Tours ?...

Aller en bas 
AuteurMessage
cardoun

avatar

Nombre de messages : 138
Age : 53
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Saravah : Ecole de Samba de Tours ?...   Ven 18 Mai - 8:07

Citation :
Bonjour à tous.

Le thème récurrent de qui a commencé en premier n'est pas très important.
Mais puisque la question de Saravah est posée, je vais y répondre avec les
éléments dont je dispose, pour l'avoir vécu.
La date de dépot des statuts de saravah remonte à Novembre 1984. Cela dit,
le groupe Saravah existait déjà depuis un paquet de temps. En 1980 ou 81 un
groupe de théatre, le théatre de l'Ante, a eu besoin d'une scène faisant
appel à des musiciens un peu latinos. Les copains qui se sont réunis autour
d'un zicos percuteux, Dominique Suard, ont répété et ont fait un truc genre
samba-salsa, un truc qui a tellement plu qu'ils ont décidé de continuer.
C'est là que le nom Saravah est né. Ils ont même défilé sur une remorque de
tracteur lors de la première fête de la musique à Tours en 1982.
Une antenne de ce "groupe" a été monté à Chinon, pays de Rabelais mais aussi
du bon vin.

Des membres du tout début, il ne reste plus personnes quand fin 1984, un
petit groupe se refome toujours autour de Dominique Suard, qui contacte
alors Nicia à Paris. Elle devient la seule source sur laquelle nous nous
basons à l'époque. C'est là que l'association est créée.

Un autre personnage important vient aussi de Tia Nicia: Dominique Chaillet.
A l'époque (81-82) entre Tours et Chartres, il est finalement resté suivre
les cours de Nicia. De temps en temps, il revenait régulièrement à Saravah
défendre la percussion traditionnelle qu'elle lui enseignait, comme en
quelque sorte un apôtre. Ses conseils m'ont été très précieux.
D'ailleurs si quelqu'un a de ses nouvelles ou un contact je serais preneur.

J'ai rejoint un groupe tout neuf, donc en janvier 85. On a fait plein de
carnavals et une mémorable "fête des fraises" à Coudes (41) aves la Cie OFF
qui en était aussi à ses débuts.
Dominique Suard est parti en 1986 à Montpellier. On a continué avec nos
bases et en faisant appel de temps en temps à des gens de Paris (Un gars qui
s'appelle Rémy entre autre que j'avais recroisé à Villeneuve sur lot à
l'encontro 99, que doit connaitre Aquarela sans doute).

Petits souvenirs épars: Philippe Garcia dit "Fiesta" qui a débuté en même
temps que moi est allé créer la section percussion à l'association Macunaima
de Bordeaux, en 1988.

Un autre personnage important est venu nous booster également dans les
années 88-93: Gilles Prémel, un toucher de baguettes et de peaux
impressionnant.

Faut pas oublier également que dans ces années là, les informations sur le
samba, photos et encore moins enregistrements sonores, étaient introuvables.
De plus, l'avion pour Rio était hors de prix. Les seules infos du carnaval
de Rio étaient pour signaler le nombre de morts ....

Pour conclure, on peut considérer que Saravah tout comme Aquarela sont les
filles de Nicia. Ceux de l'école Tia Nicia ont créé Aquarela à Paris et dans
une autre mesure Saravah à Tours, qui ne peut pas revendiquer le nom d'école
de samba mais seulement celui de groupe de samba, n'ayant jamais été
parainée par une école brésilienne.

Yves Gautier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saravah.org
 
Saravah : Ecole de Samba de Tours ?...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ecole de Tambour
» collection lacigale (45 tours )
» LP 33 tours album Innamoramento
» Ecole de Notre-Dame (1160-1250)
» Cd,45 tours de Michael

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saravah : le Forum :: Saravah - Qui sommes-nous ? :: Présentation de l'association-
Sauter vers: